NOS ACTIONS EN COURS DE RÉALISATION

Projet Alimentaire Territorial de la Haute-Vallée de l’Aude

 Après plusieurs années passées à coordonner le projet, Nature et Progrès a passé le flambeau à la Maison Paysanne. La fin de l’année 2019 fut intense puisqu’en partenariat avec le PAT de Castelnaudary un dossier de demande de financement a été déposé. Accepté au mois de Décembre, ces financements nous permettent depuis Janvier d’assurer la mission de coordination du PAT (Thomas) pour un an et de programmer 4 actions, dont 2 sont bien engagées :

  • Santé-Précarité-Alimentation : Initié par le réseau Santé-Précarité de la Haute-Vallée de l’Aude (au sein duquel Médecins du Monde est très actif) et animée par la Tambouille des Initiatives, cette action vise à réaliser des ateliers autour de l’alimentation adaptés aux attentes et besoin d’un public en précarité. Pour ce faire, des ateliers sont envisagés sur des fermes du réseau Civam Racines autour de la confection de yaourts, de cueillette sauvage ou de la transformation de produits pour la conservation.
  • Réduction du gaspillage alimentaire et de l’impact climatique de l’assiette en restauration scolaire : l’association Eco-citoyennetés port cette action dans deux établissements scolaires : le Lycée Ruffié et le collège Delteil à Limoux. Concrètement, Eco-citoyennetés propose un programme de sensibilisation et d’action des élèves réparti sur plusieurs séances. Une pesée du gaspillage faite par les élèves est organisée sur une semaine afin d’établir un diagnostic et de pouvoir proposer des pistes d’action.

L’Abattoir mobile

Le groupe d’éleveurs accompagnés par Cécile de l’ADEAR et Olivier de la Confédération Paysanne continue d’avancer sur la possibilité de mettre en place un abattoir mobile dans l’Aude. Les modalités techniques, logistiques et juridiques commencent à se dessiner. Pour ce faire, ils ont pu bénéficier du travail d’un groupe de 4 étudiants Ingénieurs agronomes qui ont conduit l’étude de faisabilité. Ils ont ainsi pu recueillir des données chiffrées de 22 élevages, ainsi que le témoignage plusieurs acteurs agricoles audois. Une restitution publique de ce travail a eu lieu au printemps 2020 en présence de plus d’une cinquantaine de participants, paysan.nes, élus et institutionnels. Une réflexion sur le financement est  en cours pour poursuivre le travail essentiel d’accompagnement et l’investissement dans le futur matériel.

Présence au marché dans le quartier Saint-Antoine à Limoux

 Dans le cadre du Contrat de ville de Limoux, la Maison Paysanne fortement épaulée par le Conseil Citoyen porte le projet de mettre en place un marché dans le quartier Saint-Antoine dépourvu de tout commerce de proximité. Depuis le début du projet à l’été 2019, des rencontres ont eu lieu avec les habitants et les partenaires pour définir les attentes et les modalités pratiques de ce marché. Après une visite de terrain avec les services techniques de la Mairie et la police, une étude d’aménagement et de sécurisation du site envisagé est lancée. Si vous connaissez des producteurs ou commerçants désireux de vendre leurs produits sur un marché convivial à Limoux, faites-le nous savoir !

Épicerie Paysanne Ambulante et solidaire

L’épicerie née pour aider les producteurs à vendre leur marchandise et à approvisionner facilement les consommateurs en produits locaux et souvent bio est devenue pérenne !

Chaque semaine des nouveautés, une livraison à proximité de chez vous (26 villages de la Haute Vallée de l’Aude, approvisionné grâce l’engagement des producteurs et consommateurs !) 

Commande en ligne : https://app.cagette.net/group/7263

Élaboration d’un Centre de ressources sur l’agriculture paysanne

 Centre de ressource physique (bibliothèque dans les futurs locaux) et dématérialisé (via le site internet de la Maison Paysanne à venir).

Consigne du verre dans l’Aude

Ce projet n’est encore qu’à ses débuts ; Après une rencontre avec la Région et l’ADEME pour financer une étude de faisabilité, la Maison Paysanne s’est rapprochée et à adhérer au réseau Consigne qui fédère les initiatives autour du développement de la consigne du verre. Un cahier des charges de l’étude de faisabilité est en cours de finalisation et sera rapidement soumis aux financeurs.

ÊTRE INFORMÉ

ÊTRE INFORMÉ

En vous inscrivant, nous vous tiendrons informé des évolutions des projets, par le biais de nos infolettres.

Merci de votre inscription !